chiropratique

6 habitudes à éviter en 2018 pour une meilleure santé

Voici de petits gestes d'apparence banale qui se sont probablement incrustrés inconsciemment dans votre routine, mais qui peuvent vous nuire au quotidien. Corrigez-les et vous verrez votre santé atteindre de nouveaux sommets!

1. Mettre votre portefeuille dans votre poche arrière

Messieurs, je m'adresse à vous pour ce premier truc. Votre portefeuille, épais ou non, est en train de désaligner votre bassin de façon incroyable si vous le portez dans la poche arrière. Imaginez que la fondation de votre maison est plus haute de quelques centimètres d'un côté: pensez-vous que celle-ci se portera bien dans quelques années? Même chose pour votre bassin. Portez-le dans la poche avant ou dans la poche de votre veston. 

Porte-feuille poche arrière.png

2. Porter des talons hauts quotidiennement

Mesdames, celui-ci est pour vous. Les talons hauts nuisent à la santé de votre colonne vertébrale en forçant le bas de votre dos à archer davantage. Pour la santé de vos vertèbres lombaires et celle de vos pieds, portez des chaussures sans talons pour aller au travail à tous les jours. Réservez vos Louboutin pour les occasions spéciales seulement. 

3. Regarder son cellulaire avec la tête penchée

Avez-vous déjà entendu parler du ''text neck'' ? Il s'agit d'un problème de santé important relié à 100% à l'utilisation de votre téléphone intelligent. Plus votre tête est penchée vers l'avant, plus les muscles dans votre cou doivent forcer pour la retenir. Ceci mène à d'importantes douleurs au cou et aux épaules. Ce problème est très sérieux. Je répète, ce problème est très sérieux. Cette position diminue grandement (et parfois élimine ou même renverse) la courbure naturelle des vertèbres dans votre cou. Levez votre cellulaire à la hauteur de vos yeux quand vous l'utilisez: vous me remercierez énormément dans 10 ans. 

Text neck.png

4. Passer plus de 30 minutes en position assise

La position assise prolongée est une habitude qui est la cause de NOMBREUX problèmes. Notre corps n'est pas fait pour rester assis toute la journée. Prenez une petite pause à chaque demi-heure pour vous lever et vous étirer. Restez à l'affut, je publierai une routine super simple pour ceux qui passent la journée assis au travail, sur ma page Instagram très prochainement. 

5. Ignorer ou masquer vos douleurs

''Ça va passer''. Combien de fois entend-on les gens dire ça lorsqu'ils ont mal? La douleur est un signal que le corps nous donne pour nous avertir que quelque chose ne va pas. L'ignorer ou la masquer ne réglera pas le problème et celui-ci risque de devenir chronique. Voici une analogie que je fais souvent à mes patients: '' La douleur est comme un détecteur de fumée qui sonne. Si on la masque avec de la médication, c'est comme si on débranche le détecteur, car on est tanné de l'entendre sonner. Pensez-vous que c'est la bonne solution pour éviter que votre maison passe au feu?'' Consultez votre chiropraticien ou tout autre professionnel de la santé pour trouver et éliminer la CAUSE de vos douleurs. 

6. Croiser les jambes en position assise 

Une autre habitude que plusieurs font inconsciemment. Pour que vous puissiez croiser vos jambes, il faut qu'une passe devant l'autre. Ceci crée une torsion au niveau du bassin. Quoique la torsion ne soit pas énorme, avec les jours et les mois qui passent, elle s'amplifie et provoque un débalancement au niveau du bassin. Ceci mène à des douleurs au bas du dos! 

Jambes croisées.png

Parlons Oreillers...

Une des questions qui m'est le plus souvent posée est la suivante: Quel genre d'oreiller dois-je utiliser? Considérant les centaines d'options qui s'offrent à vous sur le marché, que ce soit la grosseur, la couleur, les matériaux ou la forme, il est important de comprendre quelle est l'utilité de votre oreiller. La réponse est simple: le SUPPORT. 

Le véritable rôle de votre oreiller

Quelle est votre position principale de sommeil? Est-ce sur le ventre, sur le côté ou sur le dos? Voici la première question à vous poser. Le but de l'oreiller est simplement de supporter votre tête et votre cou, afin de les garder dans une position neutre et confortable. Dépendamment de la position dans laquelle vous dormez, cette tâche de soutien prend différentes formes et grandeurs.

Pour ceux qui dorment sur le dos

Félicitations! Cette position est celle qui met le moins de stress sur votre colonne vertébrale. Pour ceux qui dorment sur le dos, votre oreiller a comme objectif principal de supporter votre lordose cervicale, c'est-à-dire la courbure naturelle de votre cou. On cherche donc un oreiller assez mou qui peut épouser la forme de votre cou. Par contre, faites attention à l'épaisseur de votre oreiller! Si votre oreiller est trop épais, votre cou sera penché vers l'avant, et à l'inverse, s'il est trop mince, votre cou sera penché vers l'arrière. Comment savoir si mon oreiller est trop épais ou mince? Mesurez la distance entre votre menton et votre sternum en position debout, et ensuite couché. Si la mesure diminue, votre tête est penchée vers l'avant et votre oreiller est trop épais. Si la mesure augmente, votre tête est penchée vers l'arrière et votre oreiller est trop mince. 

Oreiller dos.jpg

Dormez-vous sur le côté?

Si vous dormez sur le côté, votre oreiller a comme rôle de supporter votre tête afin d'éviter qu'elle soit penchée sur le côté. Mesurez la distance entre le bout de votre épaule et la base de votre cou. Celle-ci devrait correspondre à l'épaisseur de votre oreiller une fois aplati par votre tête. Votre tête reposera alors en position neutre. L'oreiller devrait également être moyennement ferme.

Oreiller dormir sur le côté
Oreiller coté.jpg

Et si je dors sur le ventre?

La mauvaise nouvelle est que cette position est très mauvaise pour la santé de votre colonne vertébrale. Par contre, voici quelques trucs afin de minimiser les dommages! Placez un long oreiller de corps sous votre ventre afin de vous soulever légèrement. Ceci aura comme effet de diminuer la torsion dans votre cou. 

En conclusion: #AstucesChiro

  • Votre oreiller devrait vous aider à garder la tête et le cou dans une position neutre et confortable.
  • Le matériel (mousse mémoire, gel, sac d'eau...) n'a pas un grand impact sur votre colonne, alors choisissez-le en fonction de votre confort personnel.
  • Évitez de dormir avec 2 oreillers sous la tête.
  • Avez-vous mal au bas du dos? Un oreiller sous les genoux vous aidera grandement. 
  • Certaines conditions médicales (apnée du sommeil, reflux, condition cardiaque) nécessitent un support particulier lors du sommeil. Consultez votre chiropraticien pour plus de détails.

 

Travailler debout: les risques et leurs solutions!

Devez-vous travailler plusieurs heures debout? De nombreux serveurs, infirmiers, coiffeurs, facteurs et travailleurs passent de longues heures debout, au détriment de leur santé neuro-vertébrale. Vous reconnaissez-vous dans cette situation? Faites le point avec votre chiropraticien.

 

VIDÉO: Trucs pour les gens qui travaillent debout (NOOVO)

 

Évidemment, ce n’est pas parce que vous travaillez toujours debout que vous rencontrerez nécessairement des problèmes de santé vertébrale. Toutefois, il faut savoir être attentif et prendre les dispositions nécessaires pour effectuer son travail adéquatement. En position debout, le poids du corps est déposé sur la ceinture pelvienne, qui inclut le bassin, le bas du dos et les hanches. Si le travail ne se fait pas de façon ergonomique, la colonne vertébrale et les articulations reliées ne pourront pas assumer leur rôle de soutien.

Gestion de l'espace

Il est très important que votre espace de travail soit bien amménagé. Il faut d'abord régler la hauteur de la surface de travail. Dans une tâche de précision (coiffeur), la table ou vos outils devraient se situer à environ cinq centimètres au-dessus du coude. Si vous effectuez du travail plus physique (serveur, infirmier), vous devriez plutôt positionner la table ou votre équipement à environ trente centimètres en-dessous du coude. Si vous êtres trop petits, utilisez un tabouret sur lequel vous pourrez déposer vos pieds. 

Les souliers

Idéalement, ils ne devrait pas vous empêcher de bouger vos orteils, ni modifier la forme de votre pied. Les lacets sont également importants. Ils soutiennent le pied en l’empêchant de bouger inutilement à l’intérieur de la chaussure. Votre talon ne devrait pas être complètement plat, il ne devrait pas non plus dépasser cinq centimètres de hauteur. Au final, retenez qu’une bonne chaussure est avant tout confortable!

Avez-vous des employés?

Soyez attentif aux besoins spécifiques de vos employés. Songez à leur offrir une formation ou une conférence offerte par un chiropraticien, par exemple : savent-ils vraiment à quelles blessures ils peuvent s’exposer ? Plusieurs arrêts de travail en raison de blessures sont évitables. Vous y gagnerez en productivité et en efficacité, c’est garanti!

Pour plus d'informations

- Consultez votre chiropraticien, il saura vous conseiller

- Centre canadien d'hygiène et de sécurité au travail

 

Comment pelleter sans se blesser!

Saviez-vous qu'environ 10 000 personnes se blessent à chaque hiver dû à une mauvaise technique de pelletage? Écoutez la vidéo qui suit et lisez attentivement la suite afin d'éviter de vous retrouver dans cette situation!

Quel genre de pelle devriez-vous utiliser?

La pelle que vous utilisez devrait répondre aux critères suivants:

  • Elle doit être faite en plastique ou en aluminium, afin qu'elle soit légère et solide.
  • Une fois placée debout la pelle devrait arriver à la hauteur de votre poitrine.
  • Un manche ergonomique courbé vous facilitera la vie, mais il n'est pas nécessaire.

Quelle est la méthode de pelletage la plus sécuritaire?

Le pelletage est une activité physique exigeante pour le corps. Afin d'éviter de vous blesser, suivez les instructions suivantes:

  • Réchauffez-vous 1-2 minutes avant de débuter, afin d'activer votre circulation.
  • Évitez absolument la torsion lors de votre mouvement. Vous voulez toujours envoyer la neige devant vous et non sur le côté.
  • Poussez la neige au lieu de la projeter.
  • Travaillez avec vos jambes au lieu de plier le dos. Utilisez la force des muscles de vos jambes afin de déplacer la neige au lieu de forcer avec les muscles de votre dos.

Voici quelques petites #AstucesChiro

  • Facilitez-vous la tâche! N'attendez pas que le neige s'accumule avant de sortir pelleter!
  • Changez la pelle de côté de temps en temps.
  • Incitez votre famille à venir vous aider! La tâche sera beaucoup plus rapide et ça permettra à tous de bouger dehors!